27
mai
2015
1

Du partage à tous les étages

© What's mine is yours - Rachel Botsman and Roo Rogers

© What’s mine is yours – Rachel Botsman and Roo Rogers

Pourquoi acheter ce qui se trouve peut-être déjà chez son voisin, à quelques mètres de là ? Phénomène en plein essor, la consommation collaborative rassemble l’ensemble des pratiques qui visent à partager un bien ou un service entre particuliers. Elle trouve grâce à un Internet un terrain propice à son développement tous azimuts, mais elle peut tout à fait se mettre en place à l’échelle d’un immeuble ou d’un quartier.

Certaines applications de proximité comme « Sharevoisins » encouragent par exemple la mise en commun d’objets dans un rayon géographique réduit. D’autres services ciblent du matériel plus spécifique comme par exemple une machine à laver que l’on propose à la collectivité moyennant quelques euros et un café en prime (lamachineduvoisin.fr). Mais il ne faudrait pas oublier des méthodes plus anciennes qui font toujours leur preuve. Les Allemands ont ainsi remis au jour les « givebox » (boîte à donner) dans laquelle chacun dépose ce qui ne lui sert plus ou ce qu’il veut partager.

Vous aimerez aussi

La rénovation participative, mode d’emploi !
Plusieurs générations sous un même toit ?
Préparons-nous à vivre ensemble plus longtemps !

Laisser un commentaire